Kotus - verkkojulkaisut

Les noms des pays en sept langues

 

L’arrière-plan, l’assemblage et le contenu de la documentation

Cette documentation en ligne présente en sept langues les noms des Etats indépendants et leurs entités géopolitiques possédant un code pays. Sont aussi compris Sahara occidental, Palestine, Hong Kong, Macao, Taïwan, Antarctique et les noms des 21 républiques de la Fédération de Russie. Sur le site sont énoncés les noms officiels de pays ainsi que leurs variantes non officielles souvent utilisés.

Chaque nom est présenté sur sa propre page en finnois, suédois, same du Nord, anglais, français, allemand et russe.

Sources

La source principale est les recommandations sur les noms des pays données par le Groupe d'Experts des Nations Unies sur les Noms Géographiques. Les recommandations de l’ONU concernent les langues officielles de l’ONU – anglais, français, espagnol, russe, chinois et la langue arabe – cependant ces recommandations peuvent aussi s’appliquer aux autres langues. L’emploi des différentes langues est tiré des sources les plus pertinentes selon l’auteur. Cette recherche se fonde sur l’ouvrage de Saara Welin Maiden nimet suomeksi, ruotsiksi, saameksi, englanniksi, ranskaksi ja saksaksi publié en 2003, lui-même inspiré des travaux d’Eeva Maria Närhi Maiden nimet kuudella kielellä publié en 1994. (Cf. les sources.)

Présentation des noms

Pour chaque nom sont présentées sa forme courte et sa forme longue, s’ils ont été obtenus de sources pertinentes. Si l’ONU n’utilise que la forme courte ou longue du nom du pays, cette information est mentionnée. Si le nom court ou long a des variantes, le nom officiel, recommandé par l’ONU, est mentionné en premier. Si l’usage propre de la langue diffère de la recommandation de l’ONU, ce premier est mentionné séparément.

Les noms des entités non indépendantes sont marqués dans l’index par un astérisque. Sur la page de ces noms, le pays souverain est indiqué entre parenthèses. Les noms de ces entités sont issus des sources des sept langues, l’ONU n’ayant pas donné de recommandations les concernant.

Si dans la langue concernée, on utilise l’article avec le nom du pays, cet article (the; le; la; les, pl.; der; die; das; die, pl.) est marqué entre parenthèses après le nom. Dans le cas où seule l’abréviation du genre grammatical (m., f., n.) du nom est inscrite, ce dernier s’utilise normalement sans article.

Auteurs

Le contenu du site est édité par la chercheuse en onomastique Minna Salonen. La mise en page a été effectuée par le responsable informatique Jari Vihtari.

De l’Institut de recherche des langues de Finlande, ont aussi participé aux recherches la spécialiste en langue same Kaarina Vuolab-Lohi qui a vérifié les noms same, la chercheuse en onomastique Maria Vidberg qui a vérifié les noms suédois, et Ida Kempinen, qui a initialement collecté les noms russes en 2006. Des commentaires complémentaires ont été apportés par le spécialiste des noms de lieux de pays étrangers, le diplômé Kerkko Hakulinen. L’expertise en onomastique du directeur du département de l’aménagement linguistique d’Eesti Keele Instituut Peeter Päll est mise à profit pour les noms russes. La documentation sur les langues sames a été commentée par Samuli Aikio, spécialiste en langue same et en onomastique.

Les traductions du site sont effectuées par Maria Vidberg (suédois), Kaarina Vuolab-Lohi (same), Linda Brown et Marja Heikkinen (anglais), Frédéric Fessard, Grégory Fessard et Minna Salonen (français), Klaas Ruppel (allemand) et Marina Turenkova (russe).


Publiés le 21.10.2009. Mise à jour le 19.02.2019.

Les informations sont actualisées par les spécialistes en onomastique d’Institut de recherche des langues de Finlande. Sous la direction de la chercheuse en onomastique Sirkka Paikkala.

Soumettre un commentaire !

 
© Institut des langues en Finlande